Zagreb en un jour (Voyage en Croatie #2)

Zagreb est notre première étape, et la ville parfaite pour un premier contact avec la Croatie. Capitale du pays, on nous l’introduit comme très très animée, prisée par les touristes, investie par les festivals.

P6153851_Zagreb60_gagaone

Quelques conseils pour votre visite de la ville

  • la ville regorge de différentes facettes : ville historique, mêlant le baroque, le gothique et le plus moderne, street art, espaces de verdure, et monuments… N’hésitez pas à flâner un peu partout dans la ville haute comme dans la ville basse et en périphérie pour en apprécier toute la diversité
  • votre visite s’effectue à pied, indiscutablement. Zagreb est une ville à taille humaine et se parcours agréablement. Lorsqu’on est fatigué, il est toujours possible de faire une halte dans un parc ou dans un des fameux cafés (on surnomme d’ailleurs la ville, « la petite Vienne »)
  • on trouve de très bons restaurants et nous avons eu l’occasion de goûter aussi bien à la cuisine croate typique, qu’à un très très bon burger pour notre 4 heures 😀
  • c’est une ville où les férus d’art trouvent leur compte dans les nombreuses galeries et musées
  • Enfin, on peut où que l’on soit compter sur la gentillesse des gens, qui sont toujours prêts à aider, faire la conversation et parler facilement

Tout d’abord, son histoire étonnante, nous emmène au Moyen-Age lorsque la vie s’y développe sur les deux « collines » de la ville.

Les deux collines de Zagreb, l’histoire de la ville

Au 11ème siècle, en effet, une cathédrale est bâtie sur l’une d’entre elles, dans un des deux bourgs de la ville. On distingue ainsi la colline qui vit au rythme de la vie religieuse, et le bourg de Kaptol et juste en face, le bourg de Gradec où s’épanouit une vie plutôt laïque, et des habitudes commerçantes marquées.

P6153851_Zagreb37_gagaone

Si les fouilles démontrent que ces parties de la ville sont occupées depuis 35 000 ans avant J.C, la ville dite « basse » est la plus moderne et date principalement du 19ème siècle. La place principale est bana Josipa Jelačića, qui est considérée comme le coeur de la ville.

P6153851_Zagreb7_gagaone

C’est le point de départ d’une balade agréable dans la ville haute, et de la rue Ilica, la plus longue de la ville, qui est aussi la plus ancienne, car il s’agit d’une ancienne voie romaine.

Premières impressions : linge qui sèche et petites courettes

Notre hôtel donne dans la rue Ilica, et en la longeant pour arriver à la place, nous développons nos premières impressions sur la ville.

P6153851_Zagreb1_gagaone

L’architecture est un mélange aux influences diverses, nous nous attachons à la couleur des murs, à leurs pierres à vif, à leur marques. Nous voyons la vie s’afficher au gré de graffs, de linge qui sèche aux fenêtres, et de courettes adorables.

P6153851_Zagreb2_gagaone P6153851_Zagreb79_gagaone

Mon péché mignons des petites cours est largement assouvi ici. Chaque bâtisse présente un porche et une cour.

P6153851_Zagreb3_gagaone

Chacune plus étonnante que l’autre, abrite une scène de vie particulière. A chaque mètre, nous hasardons un coup d’oeil pour percevoir ce que ces cours nous réservent.

P6153851_Zagreb5_gagaone

Mais il est encore tôt et même si les rues sont écrasées de soleil, les habitants se déplacent avant tout pour aller chercher le pain, acheter le journal, ou faire leur jogging.

P6153851_Zagreb4_gagaone

Lorsque nous arrivons à la place Josipa Jelačića, nous partons directement en quête d’une réservation de bus pour le lendemain. On nous indique à l’office de tourisme (au coin de Josipa Jelačića), la station de bus tout en bas du centre ville. Nous partons ainsi dans sa direction en flânant. C’est l’occasion de percevoir d’autres facettes de la ville.

Zagreb, ville verte

Ce qui nous frappe indiscutablement c’est à quel point Zagreb est une ville verte, parsemée de parcs, d’arbres et d’endroits abrités.

P6153851_Zagreb10_gagaone

Chacun vaque à ses occupations, à l’ombre du soleil à la lumière écrasante. S’y dégage une impression apaisante. Nous traverserons ainsi plusieurs parcs et squares.

P6153851_Zagreb21_gagaone

Et nous prendrons le temps de profiter de la sérénité du fabuleux Jardin Botanique, situé aussi dans la ville basse.

P6153851_Zagreb73_gagaone P6153851_Zagreb74_gagaone P6153851_Zagreb75_gagaone P6153851_Zagreb76_gagaone P6153851_Zagreb77_gagaone

Nous dépassons plusieurs galeries, musées et pavillons des arts de la ville, pour nous rapprocher des voies.

P6153851_Zagreb11_gagaone

Street art, voies et urbex

Lorsque nous apercevons les locomotives anciennes et les rames abandonnées, nous décidons de les longer pour rejoindre la station de bus.

P6153851_Zagreb12_gagaone P6153851_Zagreb13_gagaone

Nous sommes servies en street art avec une rue entière décorée de fresques.

P6153851_Zagreb14_gagaone P6153851_Zagreb16_gagaone P6153851_Zagreb17_gagaone

En chemin, nous trouvons une gigantesque bâtisse abandonnée : ses fenêtres sont cassées, son intérieur clairement visité, et nous n’arrivons pas savoir ce que cela pouvait être à l’origine.

P6153851_Zagreb15_gagaone

The bus station

La réservation pour notre trajet du lendemain s’effectue sans problème. La station de bus est à l’autre bout de la ville, par rapport à notre hôtel, il faudra que nous soyons à l’heure. Autour de la station, des bâtiments neufs me font penser à l’architecture d’Evry…

P6153851_Zagreb19_gagaone

Dans la station, nous prenons le temps pour des réflexions, et pour capter les couleurs et les lignes.

P6153851_Zagreb18_gagaone

Les détails surprenants

Nous percevons ici la fierté nationale que représente en ce moment l’équipe de foot à la coupe du monde, avec la ville entière décorée avec les carreaux blancs et rouges (cherchez le détail qui tue).

P6153851_Zagreb20_gagaone

Plus tard nous découvrons au dessus de nos têtes, un curieux manège… il éveille notre curiosité. Qu’est-ce que cette nacelle fait pendue au dessus d’une partie qui nous semble présenter peu d’intérêt ? Il s’agit du concept international « inthesky », en l’occurence « dinner in the sky« , soit le fait de manger en altitude au dessus de la ville… soit.

P6153851_Zagreb78_gagaone

Nos bonnes adresses

Voici deux styles très différents pour des ambiances et des goûts bien distincts. Ayant bien petit déjeuné, c’est vers 4h que la faim nous fit redescendre sur Tkalciceva, la rue qui sépare les deux collines, bardée de restaurants et de bars animés. Nous avons trouvé les burgers du Rocket Burger, parfaitement à notre goût : pain et garniture savoureux, conjugués à la gentillesse du serveur qui nous a fait la conversation.

P6153851_Zagreb69_gagaone

Et le chic Vinodol et sa cuisine traditionnelle dans lequel nous avons dîné. La cuisine croate y est raffinée et franchement typique.

P6153851_Zagreb80_gagaone

Notre trajet du jour


Agrandir le plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *