Week-end à Nantes : les couleurs de l’automne, de l’Erdre au jardin des Plantes (44)

Ce week-end nous étions à Nantes pour un week-end entre amis, logeant justement chez l’un d’eux. L’occasion de profiter de la douceur de l’automne, de la douceur de l’air et de faire notre « voyage à Nantes »…

La vue de Saint Herblain, au matin, sur la ville de Nantes, déjà nous ravi…

nantes-saint-herblain-beausejour-1_gagaone nantes-saint-herblain-beausejour-2_gagaone

Nous nous mettons en route pour une balade en bateau électrique sur Erdre.

nantes-ile-de-versailles-1_gagaone nantes-ile-de-versailles-2_gagaone

Nous nous rendons sur l’île de Versailles, un jardin japonais qui s’étend sur 1,7 hectares. On y trouve la maison de l’Erdre qui présente la faune et la flore de la rivière sur laquelle nous allons faire notre balade.

nantes-ile-de-versailles-3_gagaone nantes-ile-de-versailles-4_gagaone nantes-ile-de-versailles-5_gagaone nantes-ile-de-versailles-6_gagaone nantes-ile-de-versailles-7_gagaone

Nous traversons le jardin pour arriver à la base de location Ruban Vert. Nous allons découvrir depuis la rivière Erdre certaines parties de la ville de Nantes. La rivière est bordée de parcs et de châteaux entre Nantes et Sucé-sur-Erdre et de marais entre Sucé/Erdre et Nort/Erdre.

nantes-ile-de-versailles-8_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-1_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-2_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-3_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-4_gagaonenantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-5_gagaone

Nous arrivons à observer les oiseaux de la région, et parmi eux, foulques, poules d’eau, et hérons que l’on peut approcher de près.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-6_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-7_gagaone

Puis nous arrivons près de la fac et nous faisons demi-tour un peu plus loin pour aller explorer de l’autre côté de la base, plus près de la ville. Nous passons près des bateaux amarrés aux quais.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-8_gagaonenantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-9_gagaone

Nous arrivons près de la base, et remontons jusqu’à refaire le chemin que nous venons de parcourir pour venir sur l’île de Versailles.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-10_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-11_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-12_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-13_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-14_gagaone

Nous empruntons alors un tunnel pour nous retrouver aux pieds du Lieu Unique. La traversée est impressionnante.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-15_gagaonenantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-16_gagaone

Nous débouchons un peu plus loin dans un périmètre restreint et nous faisons demi-tour.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-17_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-18_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-19_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-20_gagaone

Nous repartons vers la base au bout d’un peu moins de deux heures. Le prix n’est pas excessif et la balade agréable.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-21_gagaone nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-22_gagaone

Nous sortons de l’île de Versailles, et poursuivons vers la ville, alors que la lumière décline peu à peu.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-23_gagaone nantes-50-otages-1_gagaone nantes-50-otages-2_gagaone

Tandis que nous observons à quel point certaines des maisons et immeubles sont victimes de la qualité du sol.

nantes-bateau-sur-l-erdre-ruban-vert-24_gagaone

Le lendemain avant de prendre le train pour rentrer nous passons par le quartier de Bouffay et ses rues sinueuses et pavées.

nantes-bouffay-1_gagaone nantes-bouffay-2_gagaone nantes-bouffay-3_gagaone nantes-bouffay-4_gagaone

Nous débouchons sur le Château des ducs de Bretagne dans la lumière rasante de fin de journée. Nous longeons les 500 mètres de chemin de ronde où l’on peut remarquer les tours et les courtines. Sur la muraille gallo-romaine le château est construit au 13ème siècle, et au 15ème siècle François II, dernier duc de la Bretagne indépendante, souhaite faire du Château des ducs de Bretagne une forteresse militaire défensive face au pouvoir royal et le lieu de résidence principale de la cour ducale. Les travaux d’embellissement sont poursuivis par sa fille la duchesse Anne de Bretagne, deux fois reine de France par ses mariages successifs à Charles VIII et Louis XII. Le monument est classé en 1882 et vendu par l’Etat à la Ville de Nantes en 1915. Pendant la seconde guerre mondiale, l’occupation allemande et les soldats y construisent un bunker.

nantes-chateau-ducs-de-bretagne-1_gagaone nantes-chateau-ducs-de-bretagne-2_gagaone nantes-chateau-ducs-de-bretagne-3_gagaone nantes-chateau-ducs-de-bretagne-4_gagaone nantes-chateau-ducs-de-bretagne-5_gagaone

Nous partons vers le jardin des Plantes, où l’on découvre un bel aménagement des 7 hectares, entre oeuvres et plantes rares.

nantes-jardin-des-plantes-1_gagaonenantes-jardin-des-plantes-3_gagaone nantes-jardin-des-plantes-4_gagaone nantes-jardin-des-plantes-5_gagaonenantes-jardin-des-plantes-6_gagaone

2 Comments

  • Pierre-Yves Cayla dit :

    Bonjour,

    Je vous contacte afin de savoir si je pouvais utiliser une de vos photos dans le contexte d’une page Facebook. Cette utilisation s’inscrit dans le cadre d’un exercice demandé par mon école. L’image que je souhaite utiliser se nomme « nantes-bateau-sur-l-erdre ».

    Merci

    • Gaelle Samy dit :

      Bonjour Pierre-Yves, c’est avec plaisir que vous pouvez utiliser ma photo. Ne coupez pas le copyright en bas de la photo.
      Bien à vous,

      Gaëlle

Répondre à Gaelle Samy Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *