Visiter le Parc National de Krka en évitant le monde (voyage en Croatie #9)

Logeant pour quelques jours à Trogir, adorable cité médiévale, et véritable coup de coeur de notre voyage, nous avons rayonné dans les villes alentour. Nous avons commencé par le Parc national de Krka (qui se prononce, « car-ka »), où nous espérions voir l’impressionnant relief karstique, tel que nous avons pu l’observer à Plitvice, cette fois sous le soleil.

Départ matinal de Trogir en bus

Pour cela, souhaitant éviter l’affluence typique de la période estivale, nous avons décidé de partir très très tôt (car bien évidemment nous n’étions pas motorisées). Ainsi donc prêtes à prendre le bus  à Trogir à 6h30 du matin, nous avons pu observer la ville s’éveiller, dans la fraicheur.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde1_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde2_gagaone

Sibenik – Skradin

Nous arrivons ainsi à mi-parcours à Sibenik que nous visiterons plus tard dans l’après-midi (et dont nous parlerons dans un prochain article). Ici dans un élan d’empressement et un souci d’efficacité, nous optons pour le taxi jusqu’au parc national de Krka. Cette option onéreuse, nous y aurons recours qu’une seule fois dans le voyage (nous avons déjà rejoint Plitvice en stop, et marché des dizaines de kilomètres à Zadar…). Mais nous souhaitons nous assurer d’effectuer notre visite le plus tranquillement possible.

Ainsi donc nous arrivons assez rapidement à l’entrée du parc. Mises en garde par notre guide papier, contre les risques du parc, qui procède par paiements successifs à mesure que l’on souhaite visiter des parties, nous décidons d’acheter le billet simple, qui donne le droit à une traversée aller-retour (qui nous mène finalement à la cascade la plus populaire du parc, Skradinski buk).

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde3_gagaoneKrka-Park-Croatia-eviter-le-monde4_gagaone

Découvrir les ruelles de Skradin

Nous disposons d’un peu de temps avant le départ de la navette, et nous en profitons pour découvrir un peu le ravissant village de Skradin qui commence seulement à se réveiller. Au pied de son église, elle déploie de ravissantes petites ruelles colorées, dont les maisons cachent parfois d’adorables petites cours.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde5_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde6_gagaone

Nous sommes ravies de ce qui s’offre à nos yeux, et nous ne regrettons pas le réveil matinal.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde7_gagaoneKrka-Park-Croatia-eviter-le-monde8_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde9_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde10_gagaone

La rue principale nous présente ses façades colorées, ses commerces qui ouvrent tout juste, et ses premières discussions de rue. De notre côté, nous explorons les petites cours et les recoins charmants.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde11_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde12_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde14_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde15_gagaoneKrka-Park-Croatia-eviter-le-monde13_gagaone

Le long de la rivière Krka

La ville est paisible et on y resterait bien un peu, mais l’heure du départ approche. Nous prenons donc le bateau, et nous remontons la rivière Krka, quittant le bassin bleu qui borde Skradin.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde16_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde17_gagaone

Skradin derrière nous, nous pénétrons dans le parc, et ses nuances infinies de vert émeraude. L’eau qui ondoie sous notre bateau dessine des formes souples et miroitantes.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde18_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde22_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde20_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde19_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde21_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde24_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde23_gagaone

Nous arrivons bientôt à Skradinski buk, où nous entendons le grondement des chutes d’eau. Nous dépassons alors rapidement de charmants petites maisonnettes, impatientes de découvrir le panorama.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde25_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde26_gagaone

Ici, nous comprenons rapidement qu’il s’agit de la zone touristique, pleine de buvettes, pour le public de baigneurs qui arrivera un peu plus tard dans la matinée, se rafraichir dans les cascades. En effet, Skradinski buk sont les seules chutes d’eau où la baignade est autorisée.

Skradinski buk

Nous continuons un peu plus loin, jusqu’à voir cette vue à couper le souffle.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde28_gagaone

A l’abri des feuillages, et au plus près de l’eau, nous étudions la carte et les différents parcours. Nous nous apercevons que le Parc est immense, et qu’il faut pas mal de temps pour découvrir tous les points d’intérêt, qui sont par ailleurs, assez éloignés les uns des autres. Ainsi s’explique en partie le prix des randonnées, qui comprennent les trajets. Vous pourrez ainsi choisir de poursuivre vers l’île de Visovac, ou les chutes de Roski slap.

Balade autour de Skradinski buk

Nous commençons par emprunter le pont qui enjambe le premier bassin où les chutes sont bien connues. D’un côté nous sommes subjuguées par la transparence de l’eau, et de l’autre par le débit des chutes.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde30_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde29_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde31_gagaone

Nous approchons ainsi de la chute, impressionnante qui semble engloutir la terre.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde32_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde33_gagaoneKrka-Park-Croatia-eviter-le-monde34_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde35_gagaone

De petits points de vue sont accessibles pour avoir une vue imprenable sur le paysage. Ici et là sur ce chemin, nous trouvons des femmes du coin qui vendent leurs produits régionaux : miel, fruits secs, figues, amandes…

En baissant les yeux, nous apercevons les dessins en spirales du travertin sur lequel on marche. Cette roche est formée par le dépôt de calcaire sur des éléments naturels, des racines par exemple, et donne une roche pure tendre et ferme à la fois.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde36_gagaone

Un peu plus haut, nous parvenons à un autre point de vue qui ouvre une magnifique perspective sur le parc, tandis que l’eau continue à jaillir de tous les côtés.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde37_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde38_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde39_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde40_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde41_gagaone

Nous parvenons bientôt au belvédère qui fut construit en 1875 en l’honneur de l’empereur Francis Joseph I, lors de sa visite en ces lieux.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde42_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde43_gagaone

Un peu plus loin, nous découvrons le lavoir du meunier, l’adoucisseur de tissu et le moulin à grain et de charmantes maisons d’époque, dans le musée ethnographique.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde44_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde45_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde46_gagaone

Cette fois, nous nous enfonçons dans la végétation luxuriante, où il est possible de trouver 860 variétés de plantes et de nombreuses espèces d’animaux, dont certaines sont endémiques du parc. Les arbres se confondent avec leur reflet, et les libellules scintillent sur les feuilles étoilées.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde47_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde48_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde49_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde50_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde51_gagaone

Nous suivons le cours de l’eau en suivant le chemin des passerelles qui serpentent. Nous profitons du calme et de la tranquillité.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde52_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde53_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde54_gagaone

Puis au milieu de la verdure, nous découvrons un nouveau point de vue sur les chutes et sur la rivière transparente.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde55_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde56_gagaone

Dans l’ombre des herbes hautes, nous découvrons parfois une petite grenouille qui coasse, tandis que nous atteignons le bas des passerelles, nous découvrons une cabane recouverte par la verdure.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde58_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde59_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde60_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde61_gagaone

Après un dernier coup d’oeil aux chutes désormais prises d’assaut par les baigneurs, nous repartons vers Skradin.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde62_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde63_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde64_gagaone Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde65_gagaone

Nous achetons des figues, des amandes et autres fruits secs avant de repartir par le bus vers Sibenik.

Krka-Park-Croatia-eviter-le-monde66_gagaone

2 Comments

  • Estelle dit :

    Bonjour, combien de temps as-tu mis pour ta balade en partant de Skradin jusqu’au moment de reprendre le bus ?
    Merci de ta réponse,
    cordialement, Estelle

  • Anna dit :

    Bonjour,
    Ton blog est top.
    Ton post Sur la ballade a krka avec Skradinski buk et le village de skradin m’interesse mais j’aimerais savoir combien de temps cela a duré ?
    Tu as tout fait en bateau ?
    A quelle entrée faut il e rendre pour faire ton parcours ?
    dans l’attente de ta réponse.
    Je te remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *