Visiter la Philharmonie de Paris pendant sa construction (Paris 19)

Immanquable depuis le périph, c’est depuis des mois que nous voyons le bâtiment de la future Philharmonie de Paris se parer de ses plus beaux atours.

Le projet architectural de la Philharmonie

Projet monumental et noble, la Philharmonie a pour ambition de rassembler le public quelque soit son âge, sa catégorie sociale, et ses moyens. Il s’agit de penser une structure qui puisse accueillir tous les publics, autour de concerts de différente nature, mais c’est aussi un projet d’envergure à la hauteur du niveau des formations musicale de Paris. Le projet architectural synthétise et concrétise cette volonté d’en faire un lieu de référence.

Elle s’intègre en effet au Parc de la Villette et aux structures déjà existantes de la Cité de la Musique et sa proximité avec le Conservatoire National, pour en faire un vrai lieu de rassemblement et de rencontres autour de ce que l’on pourrait presque appeler un quartier musical. A la frontière entre le nord est de Paris, et la banlieue toute proche, c’est aussi un emplacement stratégique qui permet d’établir une liaison entre la capitale et les villes alentours.

Le bâtiment s’intègre au paysage architectural du parc, entre les constructions de Christian Portzamparc qui signe la Cité de la musique et le Conservatoire, et les diverses fantaisies de Bernard Tschumi.

visite-philharmonie-de-paris-43_gagaone

Dans une intention affirmée de s’inscrire dans le milieu, Jean Novel propose ainsi un bâtiment qui établit un véritable dialogue avec les villes limitrophes, effaçant les frontières entre Paris et sa banlieue. Son mur-écran horizontal coiffe ainsi le bâtiment, tel un bras tendu vers la banlieue, repoussant les limites de la ville. Dans le cadre de ce projet fédérateur, la Cité de musique sera renommée à partir du début d’année 2015. Elle s’incorporera au projet global, porté par l’équipe de la Cité qui s’occupe actuellement de la salle Pleyel et du site à la Villette,  pour s’appeler désormais Philharmonie 2.

visite-philharmonie-de-paris-1_gagaone

Car en effet, il s’agit de concevoir un espace dédié à la musique symphonique. Cela tenait déjà à coeur à Pierre Boulez. L’Orchestre de Paris et l’Ensemble intercontemporain seront ainsi résidents permanents, tandis que l’Orchestre National d’Ile-de-France, l’Orchestre de chambre de Paris et les Arts Florissants seront associés. Des salles de concert jusqu’aux salles de répétitions, rien n’est laissé au hasard, car il s’agit d’un enjeu international : concevoir un lieu à la hauteur du niveau des orchestres français.

visite-philharmonie-de-paris-11_gagaone

Lorsque Jean Novel présente son projet, sa conception inédite fait mouche. Son bâtiment minéral en forme de colline est ambitieux c’est lieu de vie, de promenade et de rassemblement. Avec ses entrées multiples, ses diverses manières d’y accéder par les différents moyens de transports, avec son toit qui peut se parcourir, et son espace éducatif qui s’étend en souterrain.

visite-philharmonie-de-paris-2_gagaone visite-philharmonie-de-paris-5_gagaone visite-philharmonie-de-paris-6_gagaone

La visite du chantier de la Philharmonie en septembre 2014

Pour cette visite nous sommes accueillis par une équipe motivée et fière du projet, qui nous introduit au coeur même du chantier.

Après avoir traversé la Cité de la musique, nous nous apprêtons à pénétrer dans la Philharmonie.

visite-philharmonie-de-paris-4_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-19_gagaone

Nous découvrons les différents étages, les salles de répétitions et de concert, et l’attention particulière portée à l’acoustique de chacune des pièces. Avant d’accéder à la salle de concert qui se trouve au niveau 3, nous commençons par l’extérieur, dans le hall qui fait la connexion avec le parc. Pour le moment, les gaines dessinent des chemins sinueux au plafond, et nous font percevoir l’ampleur du bâtiment.

visite-philharmonie-de-paris-13_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-14_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-15_gagaone visite-philharmonie-de-paris-16_gagaone

Les imposants piliers que nous voyons soutiennent les ascenseurs et les escaliers. Nous faisons nos premiers pas dans la future entrée, où nous discernons les futurs vestiaires, la billetterie et l’entrée vers la salle de concert. Plus haut, nous apercevons l’entrée des musiciens.

visite-philharmonie-de-paris-17_gagaone

Au niveau 1, nous trouvons des loges pour des petits groupes de répétition, permettent aux musiciens de jouer individuellement ou en formation de chambre.

visite-philharmonie-de-paris-10_gagaone

L’acoustique y est soignée et nous le sentons même durant la visite. Insonorisée, ses panneaux qui tapissent la totalité des surfaces, permettent d’obtenir une acoustique optimale. Le design de ces pièces est pensé de façon à ce qu’il n’y ait que la musique et le son qui habillent la salle : interrupteurs, chauffage et autres éléments du mobilier sont cachés derrière certains panneaux.

Au niveau 2, nous découvrons deux grandes salles de répétition, reliées par une régie technique, et dont l’une peut accueillir 200 spectateurs dans des gradins rétractables.

visite-philharmonie-de-paris-18_gagaone

Nous continuons la visite et nous apercevons la vue inédite qu’offre le bâtiment de la Philharmonie.

visite-philharmonie-de-paris-20_gagaone

Paris semble en effet se présenter sous un jour nouveau, offrant un panorama sur le nord-est de la capitale.

La grande salle, la salle de concert enveloppante de la Philharmonie de Paris

En pénétrant avec précaution dans la salle de concert, nous trouvons une salle de spectacle d’un nouveau type. Loin de la disposition dite « en boite à chaussures » des salles habituelles, la salle Pleyel la première, ici nous sommes face à une salle enveloppante qui établit un nouveau rapport de proximité entre les spectateurs et les musiciens, ici 32 mètres seulement séparent les uns des autres tandis qu’elle permet tout de même l’accueil de 2 400 personnes.

visite-philharmonie-de-paris-28_gagaone

Dans cette stratosphère musicale, certains éléments sont déportés, les balcons semblent flotter et les réflecteurs acoustiques en forme de nuage complètent le tableau. Jean Novel déclare ainsi « la salle évocatrice des nappes immatérielles de musique et de lumière suspend des auditeurs-spectateurs dans l’espace sur de longs balcons… cette suspension crée l’impression d’être entouré, immergé dans la musique et la lumière« .

visite-philharmonie-de-paris-23_gagaone visite-philharmonie-de-paris-22_gagaone

Les deux acousticiens émérites Harold Marshall et Yasuhisa Toyota, spécialistes de la modularité des salles de concert, oeuvrent à développer la notion de réflexion latérale (balcons flottants, panneaux, et canopée amovible), mais ils renforcent également la notion d’immersion avec des réflexions tardives qui proviennent du volume situé entre l’arrière des balcons et des murs extérieurs. Ainsi donc l’acoustique particulière de cette salle permet à tous les spectateurs de bénéficier de la même qualité acoustique quelque soit la place qu’ils occupent.

visite-philharmonie-de-paris-31_gagaone visite-philharmonie-de-paris-25_gagaone

D’autre part, une des grandes forces de la Philharmonie de Paris, c’est la flexibilité scénique dont dispose la grande salle. De multiples configurations sont possibles en fonction de la formation musicale sur scène : opéras, pièces symphoniques ou concerts jazz ou rock, la scène s’agrandit, les gradins se modulent et le parterre devient fosse.

visite-philharmonie-de-paris-33_gagaone visite-philharmonie-de-paris-27_gagaone visite-philharmonie-de-paris-32_gagaone

Vue inédite depuis le toit terrasse de la Philharmonie de Paris

Le lieu est incomparable. Nous continuons notre visite pour nous rendre sur le toit terrasse. Du dernier étage, nous devinons la vue incomparable.

visite-philharmonie-de-paris-34_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-35_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-36_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-37_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-38_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-39_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-40_gagaone

On en prend plein les yeux et les images dispensent de mots.

visite-philharmonie-de-paris-42_gagaone

Nous montons à présent sur le futur toit terrasse, conçu comme un lieu de promenade. Il sera possible d’y accéder en ascenseur pour la montée et de descendre par le chemin de promenade.

visite-philharmonie-de-paris-44_gagaone

Nous tombons face à face avec le mur-écran, destiné à afficher le programme sur ses deux faces, de manière spectaculaire, qui commence à être recouvert des fameux pavés oiseaux.

visite-philharmonie-de-paris-45_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-59_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-56_gagaone

C’est un moment de contemplation et de découverte uniques.

visite-philharmonie-de-paris-48_gagaone

Le toit terrasse offre un nouvel angle de vue sur la majorité des bâtiments qui nous entourent et réussit à réunir dans une même direction, le Sacré Coeur et la Tour Eiffel.

visite-philharmonie-de-paris-46_gagaone visite-philharmonie-de-paris-57_gagaone

La carapace du toit permet de composer de nouvelles images, avec en arrière fond des bâtiment que l’on voit ainsi pour la première fois.

visite-philharmonie-de-paris-49_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-50_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-55_gagaone

Nous poursuivons l’exploration sous le signe architectural pour voir de l’autre côté, vers le boulevard Jean Jaurès.

visite-philharmonie-de-paris-51_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-58_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-60_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-62_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-63_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-64_gagaone

Un dernier regard au Sacré Coeur et nous repartons en voyant les immeubles de la Défense s’encadrer au loin.

visite-philharmonie-de-paris-65_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-66_gagaone

Nous repassons par les étages et nous débouchons sur l’escalier monumental qui mène au parc de la Villette.

visite-philharmonie-de-paris-67_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-68_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-69_gagaonevisite-philharmonie-de-paris-70_gagaone

Une visite magique qui rend impatient de revenir dans ces lieux une fois qu’ils seront ouverts ! Et merci à toute l’équipe pour cette visite passionnante.

A suivre :
La Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris

Toutes les infos ici sur le site de la Philharmonie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *