Un moment au Musée des Arts Forains (Paris 12)

IMG_20121229_191657Amateurs de merveilleux et d’attractions anciennes ? Filez au Musée des Arts forains qui ouvre ses portes exceptionnellement pendant la période des fêtes, et ce jusqu’au 6 janvier 2013. Amenez-y les petits, qui seront ravis, car les 4 espaces : le Théâtre du Merveilleux, les Salons Vénitiens, le Musée des Arts Forains et le Théâtre de Verdure sont entièrement consacrés à l’émerveillement. Chacun d’eux est dédié à une thématique : les cabinets de curiosité dans Le Théâtre du Merveilleux, le carnaval dans Les Salons Vénitiens, la fête foraine du 19èmesiècle dans Le Musée des Arts Forains, les jardins extraordinaires dans Le Théâtre de Verdure.

IMG_20121229_192454Dans la file d’attente déjà on devine que c’est là, l’exhumation magique d’un univers désuet que nous n’avons plus l’habitude de voir. Dans une obscurité recherchée, les automates, les décors et les manèges s’animent et cohabitent, en accueillant à heures déterminées des spectacles vivants. Les panneaux les annonçant sont éparpillés un peu partout le long de la visite. Ici il est possible de déambuler en laissant libre cours à sa curiosité.

 

IMG_20121229_191801Personnellement j’ai porté mon attention sur les réactions des enfants : excités par l’attraits des jeux et des manèges, les yeux brillants en observant les décors, criant pour se donner du cœur à l’ouvrage lors d’un jeu commenté de petits chevaux, grisés par la vitesse du carrousel, ou un tantinet effrayés devant les marionnettes géantes qui venaient leurs chatouiller le visage avec une plume.

 

IMG_20121229_192117Les jeux sont ouverts à tous, manèges, ou jeux collectifs et les organisateurs un peu mystérieux nous invitent gentiment à tenter notre chance.

 

 

 

 

 

IMG_20121229_191624A l’extérieur, dans les jardins, on remarque comme dans le Cour Saint-Emilion, que l’on est dans les vestiges de l’ancienne Halle aux Vins faite par Lheureux (dont la rue qui circonscrit les Pavillons de Bercy porte le nom). Le maitre des lieux, Jean-Paul Favand en conserve l’âme en lui ajoutant un soupçon de féérie. La végétation est étudiée et les décors se fondent bien dans l’architecture. Dans la cour, les artistes du spectacle tous en costumes discutent comme si de rien n’était, ajoutant une once de surnaturel à la situation.

Une visite dans un infra-monde réussie, c’est à s’y méprendre !

 

IMG_20121229_191959A voir :
Musée des Arts Forains – Pavillons de Bercy
53 avenue des terroirs de France
74012 Paris
De 10h à 18h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *