Se rafraîchir à Paris quand il fait chaud

La question s’est posée ces dernières semaines quand la température a commencé à montrer à Paris. Sans points d’eau apparents ou évidents, il a été amusant de voir certains lieux détournés, devenant de véritables attractions.

IMG_20130808_070137 IMG_20130802_204847

Paris Plages

Le plus évident, Paris Plages, fête cette année ses 10 ans et investit aussi bien les berges de Seine entre Pont Marie et les Tuileries, que sur le Bassin de la Villette entre Stalingrad et la rue de Crimée.

IMG_20130811_224032 IMG_20130811_225150

Les dispositifs mis en place ne se font plus connaître désormais : les fameux brumisateurs, qui provoquent les réactions les plus diverses, le sable apporté sur les quais, formant une véritable plage, les transats et les tables de pique-nique, les douches, et les terrains de boules, même s’il est évident que tout cela n’est qu’éphémère et artificiel, il est agréable de profiter des installation et de cette ambiance estivale par très beau temps. Cette touche estivale apportée à la capitale, lui confère une dimension balnéraire à laquelle on croit presque, tant sa fréquentation se prête et se prend au au jeu.

IMG_20130811_224421 IMG_20130811_224530 IMG_20130811_224652 IMG_20130811_225049

Cette année cependant, certains aménagements et certaines activités ont été davantage prisés que l’année précédente (où l’été a été encore plus pluvieux), et certaines nouveautés ont fait leur apparition (comme le terrain de kart) à la Rontonde (métro Jaurès), ou une tyrolienne entre les deux rives du bassin de la Villette, ainsi que des dancings et des guinguettes bien fréquentés.

IMG_20130811_221601 IMG_20130811_221721 IMG_20130811_222536 IMG_20130811_222048

Ainsi donc, sur les berges, tout le monde est en maillot et en tongs, et s’abreuve avec abondance aux fontaines d’eau mises à disposition par Eau de Paris. S’ajoutant ainsi temporairement aux nombreuses fontaines (un peu moins de 130) présentes dans la ville, comme l’établit très précisément cette cartographie, 11 fontaines sont installées sur le parcours autant sur les quais de Seine qu’à la Villette. Eau de Paris est en effet l’entreprise publique qui se charge autant de la production que de la distribution de l’eau du robinet dans tout Paris. Des buvettes éphémères le long de le Seine dispensent également de l’eau pétillante (de midi à 20h).

IMG_20130811_224756 IMG_20130811_222641

La promenade est variée, des brumisateurs qui commencent par vous asperger, aux lieux où il est bon de s’arrêter un instant et où l’on peut lézarder tranquillement, aux endroits aménagés de sable, aux boulodromes, la vue est surtout agréable sur la Seine et l’autre rive, notamment le passage de la Conciergerie.

IMG_20130811_221846 IMG_20130811_222243IMG_20130806_201414 IMG_20130803_082405IMG_20130802_011507 IMG_20130802_001413IMG_20130802_001542 IMG_20130802_003911

Cette année un concours-photo organisé avec Larfarge, le partenaire de l’événement, permettait aussi de partager sa vision des lieux et de capter des scènes vivantes, esthétiques et estivale de ce dispositif.
http://web.stagram.com/tag/lafargeseine/

IMG_20130802_002824Si vous avez entrepris la balade sur les quais de Seine, elle peut se terminer non loin des Tuileries, et le détour par la fête foraine, peut permettre si vous êtes encore mouillé, de vous faire sécher en hauteur, et selon vos préférences en matière de sensations, en choisissant la grande roue, les chaises volantes, ou les manèges déjantés. Les chaises permettent notamment de profiter en plus d’une vue imprenable sur la capitale.

 

IMG_20130811_224942 IMG_20130809_073035

Métros : Saint Paul, Pont Marie + Jaurès

Les fontaines facétieuses du Parc André Citroën

De l’autre côté de la ville, dans le 15ème arrondissement, près du Port de Javel, se trouve le Parc André Citroën. Petit port prisé pour les loisirs depuis le 15ème siècle, il se transforme avec l’installation d’une manufacture de produits chimiques. Le comte d’Artois y faisait alors fabriquer l’eau de Javel qui a pris le nom des lieux. Avec ce succès, d’autres sociétés industrielles s’installèrent, et notamment au début du 20ème siècle, André Citroën qui implante une de ses usines. A son tour, les lieux lui réussirent. Suite à sa production de munitions militaires, il se lance dans la fabrication automobile et multiplie son rythme de production et ses ventes. En 1858, il donne son nom au quai de Javel. Avec les années, l’usine et le siège furent transférés, respectivement à Aulnay-Sous-Bois et à Neuilly-Sur-Seine. C’est donc à cet endroit que prend place ce parc de 14 hectares. Inauguré en 1992, c’est le seul parc parisien à être directement ouvert sur la Seine.

parc andre citroAu coeur du parc, on trouve sans difficulté les fontaines situées entre deux serres magistrales. On dénombre 120 jets d’eau qui font face au Ballon de Paris qui indique la qualité de l’air suivant la couleur qu’il affiche : vert pour bon, rouge pour mauvais et orange pour médiocre. Ce système est complété d’un éclairage indépendant indiquant avec le même code couleur la qualité de l’air à proximité du trafic.

Quel est le cycle des fontaines ? Il semble qu’il commence par des jet de petite hauteur pour culminer ensuite davantage. Autant il est déjà amusant d’observer ceux qui s’y baignent carrément, autant, il est possible aussi de croire qu’il sera possible de faire des traversées en passant entre les gouttes. Mais c’est sans compter les facéties des fontaines, qui finiront inévitablement par vous mouiller un grand coup !

IMG_20130802_204847 IMG_20130802_200723

Près de l’entrée (plus vers le port), on trouve la 3ème fontaine d’eau pétillante de Paris. Présentée avec détails dans cet article, elle offre plusieurs robinets où coule l’eau gazeuse fort agréable, et une fontaine d’eau plate.

Métro : Javel ou RER Javel


Agrandir le plan

 

Les canons à eau du Trocadéro (la fontaine de Varsovie)

C’est pour l’Exposition universelle de 1937 que la fontaine de Varsovie fut installée pour dominer l’ensemble des jardins du Trocadéro. Elle consiste en une série de bassins en cascade et un très grand bassin qui accueille les gerbes d’eau des 20 canons.

IMG_20130801_092105 IMG_20130801_004646

Les jardins du Trocadéro ont vu le jour pour l’Exposition Universelle de 1878, où l’aménagement paysager devait être à la hauteur et valoriser le palais oriental dessiné par Davioud, avec notamment des minarets de soixante-dix mètres de hauteur.
IMG_20130811_222929C’est Alphand qui est chargé de diriger les travaux. Napoléon III comprend l’engouement des français pour les jardins, et le reprend en sa faveur, comme un argument politique.
Les jardins deviennent pour lui le symbole de l’harmonie sociale, et compensent les tensions en période révolutionnaire. Il entreprend avec le Baron Haussmann la création des jardins de proximité, dont le parc des Buttes-Chaumont, le parc Montsouris, le parc du Champ-de-Mars, le Bois de Boulogne et le bois de Vincennes. En 1854, est ainsi créé le premier service des Promenades et des Plantations, toujours dirigé par l’ingénieur Alphand. Bien plus tard, sont construits le Palais de Chaillot et le Musée d’Art Moderne, en 1937.  On trouve une multitude de sculptures dans les Jardins du Trocadéro, dont les plus visibles dominent et ornementent les bassins.

S’il est défendu en temps normal de se baigner dans les différents bassins, cette interdiction est vite oubliée, par grosse chaleur. Les pelouses de part et d’autre du bassin principal sont investies par les adeptes du bronzage et du farniente.

IMG_20130811_223259 IMG_20130811_223648

Cependant, toutes les heures, les canons se déclenchent, et avec eux un spectacle unique. Le public dispersé sur l’herbe, replie rapidement bagages, aspergé, pour regagner les allées du jardin. Le ballet des jets d’eau est ainsi remarquable : pendant une heure le bassin n’est abreuvé que par l’énorme fontaine centrale, sous laquelle les baigneurs se font masser les épaules.
L’heure passe, il est moins le quart. Les jets d’eau du bassin s’allument, créant la surprise et la joie de ceux qui se font simplement tremper les pieds dans le bassin.
A 57, brusquement tout s’éteint, et les premières gerbes d’eau jaillissent des canons, un peu plus haut.

IMG_20130811_223814 IMG_20130801_004247

Pendant une dizaine de minutes, l’eau des canons va transformer la place, plaçant son public littéralement sous l’eau.

IMG_20130811_223136 IMG_20130802_195315

C’est spectaculaire et le plaisir est renouvelé à chaque fois. Le point de vue au dessus de la fontaine, donne également une vision originale et vivante de la Tour Eiffel les pieds dans l’eau.

Métro : Trocadéro


Agrandir le plan

5 Comments

  • La Flâneuse dit :

    Me voilà avec une envie de photos et de Tour Eiffel en train de prendre un bain de pieds!

  • Sysiphe dit :

    Superbe point de vue et photos … Plus de 200 ans après on remarque que le symbole de l’harmonie sociale est toujours présent dans ce jardin même si ce n’est que le temps d’un été caniculaire !

  • Lolo dit :

    Super article.

    Concernant la fontaine de Varsovie, savez-vous si elle est em fonctionnement toute l’année ou uniquement aux périodes chaudes ?

    Impossible de trouver l’info sur Internet.

    Merci d’avance 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *