Paris, Michael Kenna au Musée Carnavalet (Paris 3)

Voici une exposition idéale à faire si vous avez quelques jours de vacances pour les fêtes. Les images lisses et intemporelles de Mickael Kenna, donnent en effet une belle projection du spectacle que peut offrir Paris et ses paysages en hiver. J’avais découvert l’artiste lors de son exposition à la galerie Camera Obscura, d’images soignées, glanées à Shinan, un archipel sud-ouest de la Corée. Ses photos contemplatives et appliquées parvenaient alors à saisir ce que peu yeux humains pouvait saisir de ces paysages, jouant sur les effets de brume, d’eau, et de détails détachés du reste du paysage.

C’est à l’occasion du Mois de la Photo à Paris, en novembre dernier, de la publication d’un livre, et d’une importante donation au musée Carnavalet, que ce dernier propose l’exposition suivante « Michael Kenna, Paris ».

On découvre alors une cinquantaine de photos de la capitale où l’artiste présente les lieux qu’il affectionne, en saisissant la magie des variations du temps : brume dans les jardins à la française ou aux Tuileries, angles atypiques pour cadrer la Tour Eiffel, et pose longue sur les quais qui fige le cours de la Seine, lui donnant une patine particulière.

De petits formats en noir et blanc, qui créent une relation intimiste entre les visiteurs et les photos, une manière efficace de redécouvrir Paris…

A voir :
Paris, Michael Kenna
au Musée Carnavalet
16, rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *