Le 35ème festival Mondial du Cirque de demain au Cirque du Phénix (Paris 12)

C’est avec la certitude de voir un très beau spectacle que j’ai amené ma famille dimanche pour la présentation des numéros des lauréats, en ce dernier jour du 35ème Festival Mondial du Cirque de demain. Mais c’est sur place, que l’on mesure l’ampleur de cet après-midi de gala, et le niveau des artistes.
Après 3 jours de compétition, les 25 candidats du monde entier, âgés de moins de 25 ans, ont été sélectionnés parmi 350 dossiers, pour une ultime présentation récompensée par une remise des prix clôturant le festival . C’est donc des numéros novateurs et surprenants qui remportent aussitôt l’adhésion de l’assemblée, admirative.

31e-festival-mondial-du-cirque-de-demain_21159167_1Le spectacle est mené par un maître de cérémonie tout en éloquence, Calixte de Negrimont, va nous introduire dans l’univers du cirque et dans celui du festival. Tandis que les artistes se succèdent, il assure avec humour et exhaustivité une série de présentations et de remerciements qui mêlent humour et diction particulière.

Ainsi c’est sans la pression de la compétition que les artistes vont se succéder pour découvrir à l’issue de la prestation, la récompense qu’ils vont recevoir. Mais c’est aussi un festival avec des enjeux pour les artistes, puisque tous les directeurs de cirques sont présents notamment pour recruter de nouvelles recrues.

Ouvert par la parade des drapeaux, l’après-midi se poursuit par les numéros successifs. Chacun place sa prestation sur un rythme différent, et l’attention des spectateurs est toujours soutenue. Mêlant technique, maîtrise, originalité et poésie, les artistes placent la barre très haut.
Un des premiers numéros est celui de Naomi et Renaldo, elle asiatique et lui afro-américain, qui offrent un numéro de main à main, absolument époustouflant.

RenaldoNaomi_01_007

C’est avec douceur et fluidité que leurs gestes s’emboîtent, et c’est légèreté qu’ils effectuent leurs portés et leurs postures.


Après eux, les numéros vertigineux s’enchainent : du trapèze volant qui repousse les limites de la voltige est présenté par Avital & Jöchen Pöschko, au mât pendulaire spectaculaire que présente Saulo Sarmiento dans un numéro inattendu. En le voyant tournoyer autour du mât, jouant avec ses émotions, on imagine comment il parvient à mettre en oeuvre sa maîtrise de la pole dance, discipline dans laquelle il excelle. Mais ce n’est pas tout, le numéro de la Roue Cyr que présente le vénézuelien, Aime Morales est éblouissante. Humour, poésie, technique, tout y est, jouant autant sur ses performances à l’agrès que de son corps, son costume ou sa coiffure qui lui permet un jeu corporel complet autour du personnage qu’il incarne. La Troupe Nationale de Chine quant à elle propose un numéro où la synchronisation, la force et les figures acrobatiques qui nous font retenir notre souffle. La poésie de Kyle Driggs qui propose un numéro de jonglerie avec des cercles et un parapluie est aussi un moment suspendu. Il parvient à ajouter cette précieuse dimension à son intervention sur scène.

Chacun des artistes confèrent à leur moment une touche d’originalité, nous faisant vibrer chacun à notre manière, en jouant sur différentes cordes. Le spectacle est retransmis sur Arte et ici ci-dessous et permet de visionner certains numéros des artistes qui ne seront pas sur scène ce dimanche mais qui présentent tout de même des numéros qui valent le coup d’oeil comme la performance de Michele Clark au Hula Hoop dont les cerceaux semblent animés d’une vie propre, ou Lucas Bergandi sur son fil qui défie les lois de la gravité.

Un très beau spectacle où l’originalité, la maîtrise et parfois même la poésie se rencontrent.

A voir l’an prochain :
Le Festival Mondial du Cirque de Demain

1 Comment

  • CHASTANG dit :

    Vous avez simplement oublié que les seuls Français en compétition, Jérome Sordillon et le Duo eMotion ont obtenu des médailles de bronze et d’argent, quel dommage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *