Jardin perché, jardin sur le toit à Paris (Paris 20)

Et si nous profitions de ce rayon de soleil éphémère pour prendre de la hauteur et explorer un petit paradis perché ?

Au coeur du 20ème arrondissement, non loin de la très animée, rue des Pyrénées, se cache un petit endroit de nature… sur les toits d’un gymnase.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-27_gagaone

En effet, ce jardin partagé entretenu par une association passionnée s’étend sur 600 m2. On y est bien accueilli et pour des cultures diverses : fleurs, légumes et pratiques durables (compost etc…). Lors de la fête des jardins, la présentation des lieux se complète par des dégustations conviviales.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-12_gagaone

On y accède alors depuis la station Maraîchers, en remontant vers la rue des Haies et passant devant d’anciennes petites cours ouvrières.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-28_gagaone

Nous passons la petite grille qui indique nous sommes au bon endroit. Nous pouvons ainsi voir la salle du gymnase avant de prendre les escaliers.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-2_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-3_gagaonejardin-partage-sur-le-toit-20eme-4_gagaone

Et oh surprise, nous changeons totalement d’atmosphère…

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-11_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-7_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-25_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-14_gagaone

Nous découvrons alors un lieu abrité, à la cime des immeubles moderne, où se mêlent amour de la terre et créativité. Les nombreux panneaux explicatifs nous renseigne sur le type de procédés mis en place. Nous citions le compost précédemment, mais nous trouvons aussi de l’engrais vert ou de la culture en lasagne.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-13_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-18_gagaone

L’engrais vert est une technique qui consiste à utiliser des plantes à croissance rapide, qui vont recouvrir le sol en grandissant. Ainsi, pendant une certaine période, elle représentent une grande quantité de matière organique récupérable pour enrichir la terre, naturellement. On utilise souvent les plantes fourragères comme le trèfle, la luzerne, l’avoine ou la moutarde. Cet engrais permet de protéger les sols de l’érosion, éviter les mauvaises herbes, limiter le gaspillage et prévenir la pollution et s’assurer d’une structure du sol correcte qui limite le drainage.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-26_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-6_gagaone

Dans un espace où la qualité de la terre n’est pas la meilleure, la culture en lasagne permet d’investir les lieux. Cette petite parcelle peut être installée au fond du jardin, ou dans une cour, sur un carré où le sol est peu profond (ici c’est environ 40 cm de terre).

La terre est ensuite améliorée par l’apport important de matières organiques provenant de la décomposition des déchets verts.

Ici la surface a été recouverte d’un morceau de carton, lui-même recouvert d’une couche de déchets verts (branches, compost pas mûrs, mauvaises herbes, et déchets de fruits et légumes). Une couche importante de compost mûr vient ensuite s’ajouter au dispositif. Ensuite il est possible de planter ce que l’on souhaite, ici on observe notamment de très belles fleurs.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-16_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-17_gagaone

Comme il est agréable de flâner dans ce paradis haut perché, où l’on salue les créations poétiques qui peuvent nous donner de l’inspiration…

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-9_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-15_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-8_gagaone

Le temps semble s’arrêter, et on reviendrait souvent profiter du calme des lieux.

jardin-partage-sur-le-toit-20eme-29_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-22_gagaone jardin-partage-sur-le-toit-20eme-10_gagaone

A découvrir :
Le Jardin sur le Toit,
89-91, rue des Haies,
75020 Paris
lejardinperche@gmail.com

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *