De Firostefani à Thira/ Fira à l’heure du déjeuner, Santorin, Grèce

Aujourd’hui mettons un peu de bleu dans notre regard… et partons juste comme ça à Thira/ Fira pour l’heure du déjeuner.
Nous y sommes arrivés, après une longue excursion dont nous n’avions pas trop pris la mesure (et sur laquelle je reviendrais parce qu’elle vaut vraiment la peine).

Pour l’heure, embarquons pour la capitale de l’île de Santorin…

Nous avons souvent en tête lors qu’il est question de l’île de Santorin, l’image de la petite église blanche à toit bleu (qui fait le plus souvent la couverture des brochures de séjours pour la Grèc), ou mieux encore celle d’un village immaculé accroché à la montagne.

Bien entendu tout cela représente fidèlement ce que l’on peut voir sur l’île. Dans la capitale, Thira (ou Fira selon les orthographes), on trouve dans le dédale de ruelles, des hôtels magnifiques, des restaurants de toutes les sortes et une multitude de boutiques.

En arrivant d’Oia, la ville la plus au Nord, et la plus connue par ses images de cartes postales, il faut traverser un village appelé Firostefani. Commençons la visite par là et jusqu’à Thira/ Fira.

Santorin-Fira-au-dejeuner1_gagaone

Serpentant entre les murs blanchis, les ruelles dessinent un labyrinthe dans lequel il s’agit de poursuivre sa progression. Nous cherchons alors à nous rapprocher de la mer pour longer la côte en suivant un chemin en corniche.

Santorin-Fira-au-dejeuner2_gagaone

Nous arrivons à une première église à Firostefani, elle est assortie au ciel, et arbore les couleurs du drapeau national. En poursuivant et avant de voir la mer, nous passons près de maisons aux entrées soignées et des hôtels cossus.

Santorin-Fira-au-dejeuner3_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner15_gagaone

Nous commençons à avoir une vision de la ville.

Santorin-Fira-au-dejeuner4_gagaone

Les maisons sont ouvertes, soignées, et fleuries. Les murs sont fraichement peints, et les couleurs égayent le regard.

Santorin-Fira-au-dejeuner5_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner7_gagaone

A mesure que l’on progresse la ville prend du volume.

Santorin-Fira-au-dejeuner6_gagaone

Du côté de la mer, les bateaux de croisières débarquent sans cesse (mieux vaut les voir de haut et de très loin).

Santorin-Fira-au-dejeuner8_gagaone

Ici les animaux sont alanguis, paisibles, sur le seuil des maisons.

Santorin-Fira-au-dejeuner9_gagaone

Ici comme nous le traiterons dans les « coulisses de l’île », un des points les plus remarquable, est que l’île est perpétuellement en construction. Les maisons se font, se défont, se font repeindre etc… Et les portes solitaires, qui ont tant retenu mon attention, paraissent encore plus étonnantes, dans ces conditions.

Santorin-Fira-au-dejeuner10_gagaone

Tandis que la plupart des hôtels ont de types d’escaliers aux marches peintes avec précision, si photogéniques.

Santorin-Fira-au-dejeuner11_gagaone

Nous progressons et bientôt la montagne et sa falaise se dévoilent davantage.

Santorin-Fira-au-dejeuner12_gagaone

Firostefani se déploie sur la côte.

Santorin-Fira-au-dejeuner13_gagaone

Une autre église marque notre point d’étape et le panorama imprenable que l’on peut avoir de cette hauteur.

Santorin-Fira-au-dejeuner14_gagaone

La ville de Firostefani étincèle sous le soleil de midi. Nous poursuivons notre marche pour atteindre ses ruelles.

Santorin-Fira-au-dejeuner16_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner17_gagaone

Ici la végétation des cours et des jardinets, concurrencent le bleu profond de la mer, du ciel et des dômes. Et les murs jouent les tableaux abstraits, par leurs lignes et leurs couleurs découpées.

Santorin-Fira-au-dejeuner18_gagaone

Du côté de la mer, c’est la profusion de lieu de détente : piscines à débordement, terrasses, vue sur la mer…

Santorin-Fira-au-dejeuner19_gagaoneSantorin-Fira-au-dejeuner20_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner22_gagaone

On arrive alors dans les rues de la ville, aux pieds de l’église que nous avons aperçu au loin.

Santorin-Fira-au-dejeuner23_gagaone

Les rues sont paisibles. La montée certaine. Nous attendons de redescendre dans les ruelles de l’autre côté. En regardant derrière nous, nous apercevons au loin Oia, puis le haut de la ville de Firostefani accrochés aux falaises, villes neiges éternelles dans cette île chaude.

Santorin-Fira-au-dejeuner24_gagaone

Nous passons dans les ruelles, près des habitations. Ici les terrasses sont diverses.

Santorin-Fira-au-dejeuner25_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner26_gagaoneSantorin-Fira-au-dejeuner27_gagaone

Et, enfin se révèle Thira/ Fira…

Santorin-Fira-au-dejeuner28_gagaone

Ici on traverse une zone en travaux, les façades sont repeintes, les murs retapés.

Santorin-Fira-au-dejeuner29_gagaone

Nous passons dans le dédale des ruelles et nous notons alors les différents clochers que nous avions vu voir de loin.

Santorin-Fira-au-dejeuner30_gagaone Santorin-Fira-au-dejeuner31_gagaone

Les couleurs sont éblouissantes et nous rejoignons bien vite les rues plus ombragées, truffées de boutiques et de restaurants.

Santorin-Fira-au-dejeuner32_gagaone

C’est là que nous nous attablons pour profiter d’un repas bien mérité après notre randonnée. Et c’est là également que nous nous arrêtons, avant de reprendre très vite avec un autre aspect de l’île de Santorin…

Santorin-Fira-au-dejeuner33_gagaone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *