Balade insolite dans le 12ème, jardins et voies atypiques : Porte de Vincennes – Reuilly-Diderot (Paris 12)

Au départ de la station de métro ou de tram Porte de Vincennes, voici une balade agréable pour découvrir quelques coins cachés du 12ème arrondissement, en passant par des courettes parisiennes, des parcs, et des rues ou des façades atypiques (avec la petite ceinture qui reste pas très loin).

rue-victor-chevreuil6_gagaone sente-des-merisiers11_gagaone cour-alsace-lorraine11_gagaone


Agrandir le plan

 

Passage de la Voûte

Longez ainsi le Cours de Vincennes, jusqu’à déceler entre un bar et un supermarché, un tout petit passage. C’est précisément dans cette ruelle qui descend, que vous serez accueilli par une sculpture monumentale réalisée par les élèves de la filière chaudronnerie du lycée professionnel Chennevière Malézieux.

passage-de-la-voute-2_gagaone

Il s’agit d’une oeuvre qui est réalisée à l’occasion de la rénovation du Passage de la Voûte. En référence avec la chanson de Charles Trenet “le soleil a rendez-vous avec la lune”, le chat est l’animal qui fait l’unanimité. C’est par dessus tout un bel hommage à l’artiste qui a séjourné dans l’hôtel du Passage et qui fête au moment de l’inauguration de la sculpture, son centenaire.

passage-de-la-voute-5_gagaone

Le passage offre aussi l’occasion d’une traversée presque poétique des lieux, sous le regard bienveillant de ce chat stylisé.

passage-de-la-voute-1_gagaone

Poursuivez, dans la rue de la Voûte que vous continuerez tout droit. Sur votre gauche alors vous apercevrez une jolie allée, qui vous transporte loin de la capitale et qui laisse penser qu’on est bien loin de la ville.

impasse-canart-0_gagaone

Impasse Canart

Ici accueillis par les pavés qui semblent grimper jusqu’à ue résidence, nous nous trouvons dans l’Impasse Canart. L’étonnant vélo sur votre droite attirera certainement votre curiosité. Ici il est bon d’apprécier le calme, et le charme désuet de cette petite ruelle. La perspective en montant comme en descendant est ravissante.

impasse-canart-4_gagaone impasse-canart-5_gagaone impasse-canart-6_gagaone impasse-canart-7_gagaoneimpasse-canart-8_gagaone impasse-canart-9_gagaone impasse-canart-10_gagaone impasse-canart-1_gagaone impasse-canart-11_gagaone impasse-canart-12_gagaone impasse-canart-3_gagaone

Vous pouvez continuer dans la rue de la Voûte, pour arriver au bout près du café restaurant, le Bel Air.

balade-dans-le-12eme4_gagaone

Puis longez l’Avenue de Saint Mandé, vous passez alors juste sous le pont de la Petite Ceinture quelque peu délabré (mais qui tient bien encore).

balade-dans-le-12eme5_gagaone balade-dans-le-12eme6_gagaone balade-dans-le-12eme7_gagaone balade-dans-le-12eme8_gagaone

Tournez sur votre droite dans la Villa du Bel Air, puis prenez brièvement dans la rue du Niger pour ensuite entrevoir une ruelle tortueuse, c’est là la suite de notre balade.

Sente des merisiers

La voie s’ouvre sur une belle maison à colombages qui vous accueille à l’entrée. Puis vous pourrez voir les différents jardins, maisons et plaques mettant avec humour en garde les curieux.

balade-dans-le-12eme2_gagaone

Vous vous trouvez dans la Sente des Merisiers, un chemin qui s’étend sur 100 mètres et qui relie la rue du Niger dans laquelle vous vous trouviez au Boulevard Soult dans lequel vous allez déboucher. Le point le plus remarquable est la largeur de la sente, qui fait environ 87 centimètres au minimum et pour cela elle serait sans doute la voie la plus étroite de Paris (avec la rue du Chat-qui-pêche, le passage de la Duée dans le 20ème)

sente-des-merisiers2_gagaone sente-des-merisiers3_gagaone

La sente se situe à son ouverture en 1857 sur la bastion 8 de l’enceinte de Thiers (sur le territoire de Saint-Mandé), et il est classé voie parisienne en 1863, après l’annexion de 1860.

sente-des-merisiers4_gagaone sente-des-merisiers5_gagaone sente-des-merisiers6_gagaone sente-des-merisiers7_gagaone sente-des-merisiers8_gagaone sente-des-merisiers9_gagaone sente-des-merisiers10_gagaone sente-des-merisiers12_gagaone

Avec son aspect un peu coupe-gorge, il est longtemps évité par les promeneurs. Désormais il fait partie des endroits les plus pittoresques de la capitale.

Revenez sur vos pas et prenez dans la villa du Bel Air.

La villa du Bel Air (ouverture vers la petite ceinture)

Vous prenez à droite dans la villa Bel Air en appréciant ses pavés, ses portes colorées aux balcons fleuris, et aux pétales de fleurs qui au printemps, forment un tapis coloré sous vos pas.

villa-bel-air1_gagaone villa-bel-air2_gagaone villa-bel-air3_gagaone villa-bel-air4_gagaone

Vous longez alors la petite ceinture alors très accessible, par la clôture basse. Il est possible d’emprunter ce chemin, mais nous en parlerons ultérieurement (car dans ce cas, il vaut mieux prendre le parcours dans l’autre sens).

villa-bel-air5_gagaone villa-bel-air6_gagaone villa-bel-air7_gagaone

Au bout de la ruelle, prenez à gauche, et découvrez les graff sur les murs.

villa-bel-air8_gagaone villa-bel-air9_gagaone villa-bel-air10_gagaone

Vous débouchez sur le boulevard, continuez à descendre jusqu’à passer au dessus de la coulée verte. Vous tournez alors sur votre droite dans la rue du Sahel.

coulee-verte1_gagaone

Rue Victor Chevreuil

Vous reconnaissez cette voie de promenade, surtout si vous effectuez la balade le week-end par beau temps, en raison de l’affluence des promeneurs.

coulee-verte2_gagaone

Continuez ainsi dans la rue du Sahel, puis prenez à droite dans la rue du Docteur Arnold Netter, puis à gauche dans la rue Victor Chevreuil.

rue-victor-chevreuil1_gagaone rue-victor-chevreuil2_gagaonerue-victor-chevreuil3_gagaonerue-victor-chevreuil4_gagaonerue-victor-chevreuil5_gagaone  rue-victor-chevreuil7_gagaone rue-victor-chevreuil8_gagaone

Ce détour vous permet de remonter cette rue plutôt agréable aux maisons colorées et aux décorations finement personnalisées qui ornent les portes.

Descente vers la Coulée verte

Une fois au bout de la rue, tournez à gauche dans la rue Sibuet, vous rejoignez alors la rue du Sahel. C’est l’occasion de rejoindre la voie de la coulée verte.

rue-sibuet_gagaone

Il s’agit d’une promenade construite sur une ancienne voie ferrée dont le trafic s’est arrêté en 1969, et qui reliait Bastille (près de l’actuel opéra) jusqu’à Boissy-Saint-Léger. Cette promenade s’étend sur 4,5 km et relie ainsi Bastille au bois de Vincennes, en surplombant les rues sur les portions de Bastille à Daumesnil et jusqu’au jardin de Reuilly.

coulee-verte3_gagaone coulee-verte4_gagaone

Ici il existe une alternative dans la balade, soit continuer en vous engageant dans le tunnel de la promenade plantée pour rejoindre l’ancienne gare de Reuilly.

Sinon vous pouvez plutôt prendre à gauche pour emprunter la promenade sur quelques mètres, jusqu’à traverser une résidence.

square-charles-peguy1_gagaone

Vous arrivez sur une place de jeux, et vous entrez dans le Square Charles Péguy.

square-charles-peguy2_gagaonesquare-charles-peguy3_gagaonesquare-charles-peguy4_gagaonesquare-charles-peguy5_gagaonesquare-charles-peguy6_gagaone Ici vous pouvez poursuivre toujours tout droit, jusqu’à longer encore une fois la petite ceinture.

Le sentier nature

Vous arrivez sur un sentier mêlé de copeaux, et qui conduit vers le sentier nature.

balade-dans-le-12eme3_gagaone

Il s’agit d’un chemin de promenade qui présente de façon didactique aux visiteurs, les différentes strates du paysage en traitant 3 étapes de la biodiversité en ville.

Ces étapes-nature sont une façon de mettre en scène la faune et la flore, en évoquant la prairie, le boisement en formation et le bois en lui-même. Certaines actions de régénération sont en cours, les graines ramassées sur la petite ceinture sont ressemées. C’est elles qui seront à l’origine des prairies. Les jeunes plants d’arbres forestiers quant eux, sont plantés pour favoriser la pousse d’un boisement. Cet environnement en se développant va constituer un terrain propice à l’installation de la faune qui va commencer à fréquenter les lieux d’elle-même.

sentier-nature2_gagaonesentier-nature3_gagaone sentier-nature4_gagaone sentier-nature5_gagaone

Vous pouvez aller jusqu’au bout, puis faire demi-tour (on flirte ici encore avec une entrée possible sur la petite ceinture, mais nous traiterons de ce chemin de balade, qui reste illégal, ultérieurement).

En revenant sur vos pas, vous verrez sur votre droite des marches qui descendent vers la sortie du square.

sentier-nature6_gagaone

Par la rue du Sahel, vous pourrez à nouveau rejoindre le boulevard. Ici personnellement j’ai pris un vélo (mais le tram est aussi possible) pour rejoindre la station de tram suivante qui est Porte Dorée.

Cité nationale de l’immigration

Si vous faites la balade à des horaires qui vous permettent de visiter la Cité de l’Immigration, c’est une visite qui vaut le détour. Elle abrite également l’Aquarium de la Porte Dorée qui est aussi assez remarquable. La perspective est majestueuse et le bâtiment plutôt spectaculaire.

cite-nationale-immigration1_gagaone cite-nationale-immigration2_gagaonecite-nationale-immigration3_gagaone cite-nationale-immigration4_gagaone cite-nationale-immigration5_gagaone cite-nationale-immigration6_gagaone

Redescendez vers la station de métro Porte Dorée.

Rue Ernest Lacoste et ses maisons colorées

Ici vous pouvez continuer vers la station Daumesnil, en remontant l’avenue éponyme. Une fois à la station de métro vous la laissez derrière vous en vous engageant dans la Villa Jean Godard et vous prendrez à gauche dans la rue Ernest Lacoste.

rue-ernest-lacoste6_gagaone rue-ernest-lacoste3_gagaone rue-ernest-lacoste2_gagaone rue-ernest-lacoste1_gagaone

Ici prenez le temps d’admirer les façades des maisons, en remontant la rue. Faites une boucle par la Villa de la Porte Dorée et revenez vers la station de métro.

rue-ernest-lacoste5_gagaone rue-ernest-lacoste4_gagaone

Revenez vers la station de métro. Ici vous pouvez remonter vers la station Daumesnil, ou bien prendre à droite dans la Villa Jean Godard. Vous pourrez alors prendre à gauche dans l’Avenue Daumesnil pour la remonter pendant un moment.

Vous arrivez à la place Félix Eboué, ou la station Daumesnil (ici comme la lumière déclinait vraiment, et menaçait de plus être là à la fin de la balade,  j’ai choisit de faire le trajet entre ces deux stations à vélo).

La Gare de Reuilly (et la promenade plantée)

Vous remontez alors l’avenue jusqu’au 181. Vous arrivez à l’ancienne Gare de Reuilly, qui était en activité de 1859 à 1985. Elle se trouvait sur la ligne dont nous avons parlé précédemment : Paris Bastille –  Marles-en-Brie ouverte en 1859 et fermée en 1969, et laisse la place au RER A. Désormais c’est la maison des associations du 12ème.

gare-de-reuilly1_gagaone gare-de-reuilly2_gagaone

Ici en contournant la gare, vous pourrez voir la suite de la promenade plantée (ou l’endroit que vous aurez pu rallier immédiatement après la rue Victor Chevreuil.

Il est possible de continuer sur cette voie pour profiter de la promenade plantée le long de du jardin de Reuilly et au dessus de l’Avenue Daumesnil, ou alors de continuer dans la rue de la Gare de Reuilly, puis à gauche dans la rue de Picpus.

coulee-verte5_gagaone

Mon but en allant par ici, était de visiter le cimetière de Picpus fermé au moment où j’y suis passée, mais peut être aurez vous plus de succès que moi 🙂

rue-de-picpus1_gagaone rue-de-picpus2_gagaone rue-de-picpus3_gagaone rue-de-picpus4_gagaone

Continuez alors jusqu’à croiser le Boulevard Diderot, et prenez à gauche. Bifurquez alors à gauche à nouveau dans la rue de Reuilly.

boulevard-diderot1_gagaone

La perspective aérienne en trompe-l’oeil de la rue Erard

Prenez à droite dans la rue Erard. Il s’agit d’un détour aux pieds d’une résidence, où le trompe-l’oeil qui nous fait face offre une perspective intéressante.

rue-erard_gagaone

Revenez sur vos pas et remontez la rue de Reuilly.

rue-de-reuilly1_gagaone rue-de-reuilly2_gagaone

L’impasse Mousset

Vous pourrez vous engager dans l’impasse Mousset, une voie ouverte, où tout le monde se connait. Les ateliers, petits pavillons et logis colorés parfois cachés sous les branches, vous raviront. Au bout de l’impasse un insolite cour de tennis se trouve derrière le porche.

impasse-mousset1_gagaone impasse-mousset2_gagaone impasse-mousset3_gagaone impasse-mousset4_gagaone impasse-mousset5_gagaone impasse-mousset6_gagaone impasse-mousset7_gagaone impasse-mousset8_gagaone

Cour Alsace-Lorraine

En revenant sur vos pas, vous pourrez peut être si vous êtes patients, passer la porte de la Cour Alsace-Lorraine. Ici vous trouverez essentiellement des ateliers et une jolie cour pavée. On y resterait bien des heures…

cour-alsace-lorraine1_gagaone cour-alsace-lorraine2_gagaone cour-alsace-lorraine3_gagaone cour-alsace-lorraine4_gagaonecour-alsace-lorraine5_gagaonecour-alsace-lorraine6_gagaone cour-alsace-lorraine7_gagaone cour-alsace-lorraine8_gagaone cour-alsace-lorraine9_gagaone cour-alsace-lorraine10_gagaone

C’est la fin de la balade, les stations de bus ou la station Reuilly-Diderot ne sont pas bien loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *