Balade autour du Canal Saint-Martin : Strasbourg Saint-Denis – Jaurès (Paris 10 – Paris 19)

Pour partager mes balades de midi qui mêlent street art, petits endroits cachés et courettes parisiennes, et des expositions plutôt courtes (dans des galeries ou musées).

La porte Saint-Denis

© gaga_one

Au départ de la station de métro Strasbourg Saint-Denis, prenez un instant le temps de considérer la porte Saint-Denis, érigée à la gloire de Louis XIV.  La porte se trouve sur la route de Paris à la Basilique Saint-Denis, sur l’ancien chemin des rois. Lorsque Paris s’agrandit, l’enceinte fortifiée laisse la place à un mur et à une voie bordée d’arbres, et les portes médiévales sont remplacées par des portes triomphales (glorifiant les victoires militaires). La porte Saint-Denis a été ainsi construite en1672 par l’architecte du roi, François Blondel et le sculpteur Michel Anguier sur ordre de Louis XIV, à la mémoire des victoires sur le Rhin et en Franche-Comté aux frais de la ville. Elle est érigée sur un bastion à l’emplacement d’une porte médiévale dans l’enceinte de Charles V. On peut y voir des obélisques chargées de trophées et deux figures qui représentent les Provinces-Unies.

Quelques curiosités architecturales : escaliers, bicoque, passage, et la plus petite maison de Paris

Engagez-vous dans la rue René Boulanger, et levez les yeux sur votre droite, n’avez-vous pas l’impression d’être à New York avec de types d’escaliers métalliques ?

IMG_20130331_013909 © gaga_one

Ici si vous regardez derrière vous, vous pourrez apercevoir une minuscule bicoque perchée entre deux immeubles (je me permets le terme, en raison du restaurant du même nom qui se situe juste en dessous).

Prenez à gauche et remontez la rue Bouchardon, et engagez-vous dans le Passage du Marché. Ce quartier de Paris est truffé de passages de la sorte (le passage Brady et ses boutiques indiennes par exemple) qui ont été construits dans la première moitié du 19ème siècle pour que la clientèle soit abritée lorsqu’elle se promenait dans la galerie commerciale. Les magasins étaient variés mais destinés pour la plupart à un public aisé. Leur disparition progressive s’explique par la concurrence des grands magasins.

carte_plus-petite-maison-de-parisRejoignez la rue du Faubourg Saint-Martin jusqu’à ce qu’elle coupe la rue du Château d’eau que vous prendrez pour réussir à trouver le numéro 39. Il s’agit de la plus petite maison de Paris. Il s’agit d’une toute petite bâtisse d’1m40 de largeur sur 5 mètres de hauteur, qui possède un numéro. Elle est construite par les héritiers de ce passage en mésentente, qui souhaitent ainsi le condamner.

Prenez ensuite tout droit dans la rue Pierre Bullet, pour continuer dans les cités Hittorf et de Magenta, pour parvenir au Boulevard de Magenta que vous traverserez. Vous êtes à ce moment là proche du métro Jacques Bonsergent.

 Le passage des Marais

A partir de la place Bonsergent, empruntez le Passage des Marais, une rue pleine de charme et hors du temps. Vous pourrez y voir des petites cours, de la végétation sauvage et des murs peints (et même une machine à écrire si vous êtes attentifs et que vous levez les yeux). Dans cette rue, il y a aussi une boutique de vente de vélos hollandais charmante qui donne envie d’en pousser la porte.

IMG_20130330_114927 IMG_20130330_114237 IMG_20130330_114502 IMG_20130330_115550 IMG_20130330_120036 IMG_20130124_134728

Les Douches la Galerie

IMG_20130331_013826Continuez encore et vous parvenez à la galerie Les Douches la Galerie, qui propose constamment des expositions temporaires. Le lieu est insolite, puisque cette galerie s’est installée à la place d’ancienne douches publiques sous la direction artistique de Françoise Morin. Elle présente des expositions de photos contemporaines. Les anciennes cabines de douches ont été préservées pour servir de bureau, pour y placer un canapé et l’émail blanc aux murs a été conservé. Si vous êtes dans le coin le lieu en vaut le détour.

Les murs rouges de la rue Legouvé

IMG_20130327_084040Vous êtes maintenant dans la rue Legouvé (en travaux en ce moment) mais dont la couleur des murs retient tout de même l’attention. Si vous vous retournez, vous apercevez des colonnades et des murs rouges, qui donnent l’impression d’être ailleurs.

La cassure du mur droit renforce davantage l’effet du trompe l’œil. C’est ici que se trouvait l’ancien magasin des décors du Théâtre de l’Ambigu qui n’existe plus aujourd’hui.

IMG_20130330_172426 IMG_20130330_172604

Tournez à droite dans la rue Lucien Sampaix, et prenez la rue des Vinaigriers.

IMG_20130330_174220 IMG_20130330_173921

Une boucle vers la Librairie le 29 et l’ancien couvent des Récollets

IMG_20130330_174351Ici libre à vous de faire une petite boucle supplémentaire qui mérite le coup d’œil, et si vous avez plus de temps. Ainsi prenez à droite pour poursuivre vers le canal (nous vous retrouverons un peu plus loin dans le texte), et si vous désirez faire la petite boucle, suivez-moi vers la gauche. Vous pouvez apprécier la vie et l’animation des petites boutiques colorées et des restaurants de la rue des Vinaigriers.
Remontez sur votre droite par le passage Dubai, passez sous le porche près de l’antenne Pôle Emploi,  et rejoignez le Passage des Récollets. Continuez jusqu’à la Rue des Récollets, avec en face le Square Villemin.

IMG_20130331_000029 IMG_20130331_000201

Prenez à gauche, pour découvrir un lieu atypique et où les images ravissent toujours : la Librairie Photographique le 29. Actuellement vous pourrez voir une exposition étonnante intitulée « La résistance et le confort de la fonte émaillée » par l’artiste Arnaud Chambon. La librairie propose ainsi des ouvrages sur la photo (technique, histoire, et livres d’artistes) et des expositions régulières comme j’en avais déjà parlé ici.

IMG_20130124_171047 IMG_20130330_115053

Accordez-vous un instant de contemplation avant de repartir pour tourner à droite au bout de la rue. Vous apercevez alors la gare de l’Est, longer le boulevard du Faubourg Saint Martin, jusqu’à l’entrée (sur votre droite) du Couvent des Récollets. Il s’agit d’un couvent dans lequel l’ordre des Récollets, un ordre mineur franciscain, s’est établit au 15ème siècle. Il fut hôpital et hospice au fil des années. Jusqu’à sa rénovation récente, en 2003, et l’installation dans les lieux entre autres de la Maison de l’architecture en Île-de-France et du Conseil régional de l’Ordre des architectes en Île-de-France. L’atmosphère y est paisible.

IMG_20130331_011536 IMG_20130331_011638

Revenez sur vos pas et longez la rue des Récollets, en passant devant le Square Villemin, pour arriver au Canal Saint-Martin. Sur votre droite, vous pourrez voir les boutiques aux devantures tricolores d’Antoine et Lili.

IMG_20130331_000755 IMG_20130124_141443

Pour ceux que nous avions laissés plus bas, vous avez tourné à droite dans la rue des Vinaigriers pour apprécier tout autant les petites boutiques. Au bout de la rue, pour rejoindre le quai de Valmy, vous apercevez un petit escalier au pied d’une fresque murale.

Vous pouvez ensuite longez le quai en le remontant, pour arriver aux devantures colorées d’Antoine et Lili. Si vous souhaitez explorer la rue des Récollets et aller voir son Couvent, vous pouvez également le faire depuis cet endroit.

La vue du Canal Saint-Martin

Sinon traversez la rue, pour emprunter le pont qui surplombe le Canal. La vue est charmante en toute saison.

IMG_20130331_001002 IMG_20130331_001125 IMG_20130331_001229 IMG_20130331_001321 IMG_20130331_001424 IMG_20130330_113730

La rue Bichat et l’hôpital Saint-Louis

IMG_20130326_075550Puis descendez vers la rue Bichat, en face de vous. Deux petits chats d’humeurs opposées vous accueillent sur le seuil d’une porte.

Si vous vous engagez dans cette rue vous pourrez apercevoir sur tout le mur de gauche, une fresque du même maitre de ses deux petits animaux, Chanoir. Continuez la rue Bichat, et tournez à gauche dans la Rue de la Grange aux Belles.

 

IMG_20130331_001611 IMG_20130331_001720

IMG_20130331_011922Vous longerez l’hôpital Saint Louis, dont les jardins se visitent, mais uniquement le dimanche à partir du mois d’avril, et jusqu’à 17h.

Tournez ensuite à droite dans la rue Juliette Dodu, vous pourrez vous accordez une pause dans le Square Juliette Dodu. Vous apercevez un embranchement, prenez à gauche en continuant à longer le square. Vous traverserez ensuite la rue Claude Vellefaux, pour vous engager dans la rue Sambre et Meuse.

La rue Sainte-Marthe et la rue Jean-Moinon

IMG_20130328_082750Depuis cette rue, deux autres en partent pour être reliées par un petit bout de voie, et toutes deux valent le détour, pour le coup d’œil et la perspective mais aussi pour leurs restaurants dans lesquels il sera bon de faire une halte à la fin de votre balade. Il s’agit de la rue Jean Moinon et de la rue Sainte-Marthe, agréablement colorée et clou de la promenade. Ne manquez pas la petite place de la rue du Chalet, les devantures chamarrées, mais aussi certains murs décrépis qui témoignent du temps (et certains endroits font même frissonner).

IMG_20130331_012317 IMG_20130331_012142
IMG_20130313_193327 IMG_20130313_193100 IMG_20130331_012408 IMG_20130331_012504

Si vous souhaitez vous arrêter ici, les stations Colonel Fabien ou Belleville ne sont pas loin.

Dernière boucle : le Point Ephémère et la Station Jaurès

IMG_20130331_012616S’il vous reste un peu d’énergie pour pourrez rejoindre le canal pour le remonter par le quai de Jemmapes et ce, jusqu’à apercevoir le Point Ephémère de l’autre côté de la rive, encouragés par un M.Le Chat souriant sur les pavés. Soit en reprenant le boulevard de la Villette, vous pourrez prendre la ligne 2 du métro, qui est aérienne, pour rejoindre la Station Jaurès. Descendez-y pour allez au Point Ephémère. Vous pourrez apprécier le décor, et les fresques de Dacruz, Univerbal, de Rensone et d’autres… Puis découvrez le lieu pour manger ou boire un verre, pour y voir les expositions proposées (comme « FREE IS FREE » jusqu’au 14 avril), écouter un concert ou voir un spectacle.

IMG_20130331_012755 IMG_20130331_012956 IMG_20130331_013056 IMG_20130331_012842

Et pour repartir la station Jaurès est juste à côté de l’autre côté du Pont.

 


Agrandir le plan

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *